Établissements de soins de longue durée, les maisons de retraite et les centres d'hébergement collectif : Visites et absences

Le gouvernement de l’Ontario a annoncé des exigences concernant les visites et les absences dans les maisons de soins de longue durée, les maisons de retraite et autres milieux de soins en résidence, à l’intérieur et à l’extérieur, fondées sur le niveau du Cadre d’intervention pour la COVID-19 de l’Ontario auquel se trouve la région du bureau de santé dans laquelle l’établissement est situé et sa situation face à une éclosion.

Il est conseillé aux personnes qui prévoient de visiter un milieu de soins en résidence de contacter le foyer à l'avance pour s'assurer que celui-ci est exempt d'éclosion et pour obtenir des informations sur la politique de visites de la résidence et toute autre restriction.

Pour les exigences actuelles en matière de visites, veuillez vous adresser directement au Ministère des Soins de longue durée, au Ministère des Services aux aînés et de l'Accessibilité et au Ministère des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires.

Voici un résumé des exigences générales visant les visiteurs des maisons de soins de longue durée, des maisons de retraite et des autres établissements de soins en établissement. Ces exigences s'ajoutent à celles du Cadre d’intervention pour la COVID-19 et des Mesures de santé publique supplémentaires pour tous les secteurs.

Types de visiteurs

Les restrictions de visites varient selon le milieu et le type de visiteurs qui demandent à entrer dans l'établissement. Veuillez consulter le Cadre d’intervention pour la COVID-19 pour connaître les restrictions de visiteurs actuelles.

Visiteurs essentiels

Les visiteurs essentiels sont définis comme une personne fournissant des services de soutien essentiels ou une personne visitant un résident très malade ou en soins palliatifs. Les visiteurs essentiels comprennent également les travailleurs de soutien et les soignants:

  • Un travailleur de soutien est un type de visiteur essentiel qui est amené à la maison lorsqu'il y a des lacunes dans le service pour fournir des services de soutien essentiels à la maison ou pour un résident à la maison. Les travailleurs de soutien ne comprennent pas le personnel à domicile. Voici des exemples de travailleurs de soutien :
    • Professionnels de la santé réglementés,
    • Les contractuels embauchés par l’établissement, les fournisseurs de soins externes embauchés par le résident ou les services de soins du RLISS, y compris les fournisseurs de soins à domicile (ex. soins infirmiers, physiothérapie, ergothérapie, travailleurs sociaux, fournisseurs de soins non réglementés)
    • Tiers autorisés qui répondent aux besoins d'un résident handicapé
    • Des ouvriers d'entretien ou un livreur qui apporte de la nourriture
    • Les femmes de ménage privées
  • Un soignant est désigné par le résident et/ou son mandataire spécial et visite le résident pour lui fournir des soins directs (ex. soutien à l'alimentation, la mobilité, l'hygiène personnelle, la stimulation cognitive, la communication, du lien significatif, la continuité relationnelle et l'aide à la prise de décision).
    • Un maximum de 2 soignants peut être désigné à la fois, à chaque résident. La désignation doit être faite par écrit à la maison. Les établissements de soins devraient disposer d’une procédure pour documenter la désignation d’un soignant. La décision de désigner une personne comme soignant relève entièrement du résident et/ou de son mandataire spécial, et non du foyer.
    • Un résident et/ou son mandataire peut désigner quelqu’un d’autre selon un changement dans les besoins de soins du résident qui est inscrit au plan de soins, ou la disponibilité d'un soignant désigné, soit temporaire (en cas de maladie) ou permanent.  
    • Des exemples de soignants comprennent les membres de la famille qui fournissent des soins, un soignant privé, des compagnons rémunérés et des traducteurs-interprètes.  

Visiteurs non essentiels

Un visiteur général/non essentiel est une personne qui n'est pas une personne qui n’est pas essentielle mais qui visite :

  • pour fournir des services non essentiels. Ils peuvent ou non être embauchés par l’établissement ou le résident et/ou son mandataire spécial
  • pour des raisons sociales (par exemple, des membres de la famille ou des amis) que le résident ou son mandataire spécial juge à part des soins directs, y compris les soins liés à la stimulation cognitive, aux liens significatifs et à la continuité relationnelle.

Un fournisseur de services de soins personnels est une personne qui n'est pas un visiteur essentiel et des visites pour fournir des services personnels non essentiels aux résidents tels que la coiffure ou le soin des ongles.

Exigences concernant les visites et les absences

En plus des règles visant les visiteurs que contient le Cadre d’intervention pour la COVID-19, voici les exigences des différents types d’établissements et un supplément d’information pour des visites sûres avec vos proches :

Établissements de soins de longue durée
Maisons de retraite
Centres d’hébergement collectif

Les visiteurs intéressés peuvent contacter le foyer pour prendre connaissance des exigences particulières et organiser leur visite.

Exigences concernant les visites dans les établissements de soins de longue durée

Remarque : Les maisons de retraite situées qui partagent des locaux avec un établissement de soins de longue durée doivent adopter les politiques de cet établissement de soins (selon celui qui est le plus restrictif).

Veuillez consulter le Cadre d’intervention pour la COVID-19 pour de plus amples renseignements sur les restrictions visant les visiteurs selon le niveau auquel se trouve le bureau de santé publique.

  • En tout temps qu’un résident est en auto-isolement ou qu’il est symptomatique, ou qu’une éclosion sévit dans l’établissement :
    • Les visiteurs essentiels sont les seuls autorisés à visiter.
    • Un maximum d’un soignant par résident peut visiter à la fois
    • Les visiteurs généraux ne sont pas autorisés
  • Un soignant ne peut visiter aucun autre résident ou établissement pendant 14 jours après avoir rendu visite à un autre résident qui s'isolait ou qui était symptomatique, ou un autre domicile lors d'une éclosion.   
  • Le bureau de santé publique local peut donner des directives et/ou émettre des restrictions aux visiteurs à la résidence, en fonction de la situation spécifique.
  • Les établissements doivent assurer un environnement sûr, y compris la gestion des visites. Une clause dans la politique de l’établissement relative aux visiteurs doit veiller à ce que ceux-ci lisent régulièrement la politique relative aux visiteurs du foyer et suivent une formation sur l'ÉPI.

Exigences concernant le dépistage des visiteurs essentiels:

Avant de visiter un résident la première fois :

  • Les soignants doivent attester verbalement à l’établissement de soins qu'ils ont lu/relu la politique des visites du foyer (et au moins une fois par mois par la suite).

  • L’établissement de soins devrait offrir une formation aux soignants sur la manière de fournir des soins directs en toute sécurité, y compris savoir mettre et enlever l’ÉPI requis et l'hygiène des mains.

Pour chaque visite, les visiteurs sont tenus de :

  • Passer un dépistage actif chaque fois qu’ils arrivent à l’établissement et attester qu’ils ne sont atteints d’aucuns symptômes de la COVID-19 typiques ou atypiques. Les visiteurs ne peuvent pas visiter sans avoir passé le dépistage actif.
  • Pour les soignants, attester verbalement qu’au cours des 14 derniers jours, ils n’ont pas visité un autre résident qui est en auto-isolement ou symptomatique, ou une résidence où sévit une éclosion.
  • Suivre les protocoles de prévention et de contrôle des infections (PCI) de l’établissement, incluant l’utilisation appropriée de couvre-visages ou de masques chirurgicaux/de procédure.
    • Pour les visites à l’extérieur, les visiteurs doivent porter un masque (couvre-visage).
    • Pour les visites à l’intérieur, un masque chirurgical/procédural sera fourni par l’établissement aux visiteurs essentiels et visiteurs à l’intérieur.
  • Maintenir la distanciation physique en tout temps et pratiquer une bonne hygiène des mains.
  • Lorsque les visites sont autorisées, les visiteurs du public général doivent rester dans l’aire de visite désignée (aire intérieure/extérieure ou appartement) conformément à la politique de visite du foyer.
  • Le refus de suivre ces règles sera la raison de mettre fin à une visite ou d’interrompre les visites pour le visiteur non conforme.

Exigences concernant les absences des établissements de soins de longue durée

Remarque : Absence ne comprend pas les résidents qui se promènent dans les environs immédiats.

En plus des règles visant les visiteurs que contient le Cadre d’intervention pour la COVID-19, les résidents des établissements de soins de longue durée qui désirent sortir du foyer (ex. absences pour des raisons personnelles, rendez-vous médicaux, etc.) sont autorisés à le faire d’abord que les exigences suivantes sont remplies :

  • Il ne doit PAS y avoir d’éclosion de COVID-19 dans l’établissement de soins de longue durée, ni ne doit-elle avoir reçu la consigne de la Santé publique locale d'interrompre les absences.
  • Le résident devra subir un dépistage actif chaque fois qu’il revient au foyer. Si le résident ne passe pas le dépistage, le foyer suivra ses politiques d’isolement existantes.
  • Le résident porte un masque médical pendant qu’il est à l’extérieur du foyer et respecte la distanciation physique. Le foyer fournit les masques médicaux pour les absences.
  • Si c’est autorisé, les résidents qui reviennent à l’ÉSLD d’une sortie à court terme ou d’une absence médicale (ex. visites ambulatoires, visite d’une seule nuit à l’urgence), doivent subir un dépistage actif, mais sans qu’il soit exigé de se faire tester ou de s’auto-isoler.
  • Si c’est autorisé, un résident qui revient d’une absence temporaire (incluant une nuitée) doit dès son retour, s’auto-isoler pendant 14 jours.

Exigences concernant les visites dans les maisons de retraite

Remarque : Les maisons de retraite situées qui partagent des locaux avec un établissement de soins de longue durée doivent adopter les politiques de cet établissement de soins (selon celui qui est le plus restrictif).

En plus des règles visant les visiteurs que contient le Cadre d’intervention pour la COVID-19, les restrictions suivantes s’appliquent aux visiteurs :

  • Si le foyer n’a PAS d’éclosion et que le résident n’est PAS en auto-isolement ou symptomatique :
    • Le personnel de soutien, peu importe le nombre, qui vient au foyer pour aider à la PCI ou pour des raisons de santé et sécurité, est autorisé (ex. nettoyage en profondeur ou entretien d’urgence).
    • Le personnel de soutien qui fournit des soins, peu importe le nombre, (ex personnel de la santé réglementé ou fournisseurs de soins non réglementés) peut visiter un résident dans un foyer à la fois.
    • Un maximum de deux soignants par résident peut visiter à la fois.
    • L'accès à la résidence pour les visiteurs généraux et les fournisseurs de services de soins personnels se limite aux restrictions de visiteurs énumérées dans le Cadre d’intervention pour la COVID-19.
  • En tout temps qu’un résident est en auto-isolement ou qu’il est symptomatique, ou qu’une éclosion sévit dans l’établissement :
    • Les visiteurs ordinaires et les fournisseurs de soins personnels ne sont pas autorisés sur les lieux.
    • Seuls les visiteurs essentiels sont autorisés à visiter la résidence/le foyer :
      • Le personnel de soutien, peu importe le nombre, qui vient au foyer pour aider à la PCI ou pour des raisons de santé et sécurité, est autorisé (ex. nettoyage en profondeur ou entretien d’urgence).
      • Le personnel de soutien qui fournit des soins, peu importe le nombre, (ex personnel de la santé réglementé ou fournisseurs de soins non réglementés) peut visiter un résident dans un foyer à la fois.
      • Un maximum d’un travailleur de soutien qui n’est pas un fournisseur de soins (ex personnel de la santé réglementé ou fournisseurs de soins non réglementés) peut visiter un résident dans un foyer à la fois.
      • Un maximum d’un soignant par résident peut visiter à la fois. Cependant, si 2 soignants vivent ensemble, ils peuvent visiter un résident en même temps.
  • Un soignant ne peut visiter aucun autre résident ou foyer pendant 14 jours après avoir rendu visite à un autre résident qui s'isole ou qui est symptomatique, ou à un autre foyer où il y a  une éclosion.  
  • Le bureau de santé publique local peut fournir des directives et/ou des restrictions aux visiteurs du foyer, selon la situation particulière.
  • Les maisons de retraite doivent assurer un environnement sûr, y compris la gestion des visites. La politique sur les visites du foyer relative aux visiteurs doit veiller à ce que ceux-ci la lisent régulièrement et suivent une formation sur l'ÉPI.

À chaque visite, les visiteurs doivent :

  • Passer un dépistage actif chaque fois qu’ils arrivent à l’établissement et attester qu’ils ne sont atteints d’aucuns symptômes de la COVID-19 typiques ou atypiques. Les visiteurs ne peuvent pas visiter sans avoir passé le dépistage actif.
  • Ne visiter que le résident voulu.
  • Suivre les protocoles de prévention et de contrôle des infections (PCI) de l’établissement, incluant l’utilisation appropriée de couvre-visages ou de masques chirurgicaux/de procédure en tout temps.
    • Porter un masque (couvre-visage) si la visite a lieu à l’extérieur.
    • Lorsque les visites sont à l’intérieur et que des soins directs sont prodigués aux résidents, un masque chirurgical/de procédure doit être porté en tout temps.  
    • Tous les visiteurs sont responsables de fournir leur propre couvre-visage/masque/ÉPI. Si le visiteur n’en apporte pas un, il ne pourra pas visiter.
  • S’ils sont autorisés à visiter, les visiteurs du public en général doivent rester dans l’aire de visite désignée (aire intérieure/extérieure ou appartement) avec le résident qu’ils sont venus voir.
  • Maintenir la distanciation physique en tout temps et pratiquer une bonne hygiène des mains.
  • Le refus de respecter ces règles sera le fondement sur lequel la décision sera prise de ne plus permettre les visites.

Exigences concernant les absences des maisons de retraite

Remarque : Absence ne comprend pas les résidents qui se promènent dans les environs immédiats.

En plus des règles visant les visiteurs que contient le Cadre d’intervention pour la COVID-19, les résidents des maisons de retraite qui souhaitent sortir du foyer pendant de courtes absences (ex. passer du temps avec la famille ou les amis, magasinage, rendez-vous médicaux, etc.) sont autorisés à le faire d’abord que les exigences suivantes sont remplies :

  • Il ne doit PAS y avoir d’éclosion de COVID-19 dans la maison de retraite, ni ne doit-elle avoir reçu la consigne de la Santé publique locale d’interrompre les absences.
  • Le résident devra subir un dépistage actif chaque fois qu’il revient au foyer. Si le résident ne passe pas le dépistage, le foyer suivra ses politiques d’isolement existantes.
  • Le résident porte un masque (couvre-visage) pendant qu’il est à l’extérieur du foyer et respecte la distanciation physique. Le résident doit fournir son propre masque pendant ses absences. Le foyer peut, à sa discrétion, lui fournir des masques pendant ses absences.
  • Des renseignements sur les protocoles requis pour les courtes absences sont fournis par le foyer.

Exigences concernant les visites dans les centres d’hébergement collectif

À compter du 9 septembre 2020, les visiteurs essentiels, les visiteurs désignés, la famille et les amis peuvent visiter les résidents des centres de vie collectif (de groupe) à l'extérieur et / ou à l'intérieur, en fonction de l'espace physique et de la capacité à maintenir une distance physique appropriée. En cas d’éclosion, toutes les visites non essentielles doivent prendre fin.

Pour chaque visite, les visiteurs doivent :

  • Passer un dépistage actif chaque fois qu’ils sont sur les lieux. Les visiteurs ne peuvent pas visiter sans avoir réussi le dépistage actif.
  • Suivre les protocoles de prévention et de contrôle des infections (PCI) de l’établissement, incluant l’utilisation appropriée de couvre-visages ou de masques chirurgicaux/de procédure en tout temps.  
    • Les visiteurs doivent porter un masque (couvre-visage) en tout temps.  
    • Les visiteurs non-essentiels sont responsables de fournir leur propre masque.
  • Les visiteurs non-essentiels doivent rester dans l’aire de visite désignée (aire intérieure/extérieure ou appartement) avec le résident qu’ils sont venus voir.
  • Les visiteurs non-essentiels doivent maintenir la distanciation physique en tout temps. Dans les situations où l'éloignement physique n'est pas possible, le résident et le visiteur doivent se masquer et pratiquer une bonne hygiène des mains.

Exigences concernant les absences des centres d’hébergement collectif

À compter du 28 août 2020, les résidents des centres d’hébergement collectif qui souhaitent sortir de chez eux (par exemple, les absences avec des amis ou la famille, les courses, les rendez-vous médicaux, etc.) sont autorisés à le faire si les conditions suivantes sont remplies. Les absences d’une nuit devraient être autorisées si elles sont essentielles à la santé, au bien-être et à la sécurité des résidents et à leurs droits légaux. Lors d'une éclosion ou d'un cas suspect de COVID-19, la santé publique fournira des directives sur les absences.

  • Le résident doit réussir un dépistage actif chaque fois qu’il arrive à l’établissement. Si un résident ne réussit pas le dépistage, le domicile suivra la politique d'isolement existante.
  • Le résident porte un masque (couvre-visage) à l'extérieur du centre, respecte l’éloignement physique et maintient l'hygiène des mains. Le résident est responsable de fournir un masque pendant ses absences. Le foyer peut, à sa discrétion, choisir de fournir des masques pour les absences.
  • Une formation sur tous les protocoles requis pour les courtes absences sera fournie par le foyer.
  • Un résident qui revient d'une absence qui comprend une nuitée doit, à son retour au domicile, suivre 14 jours de précautions renforcées, y compris :
    • Au retour, réussir le dépistage actif.
    • Ne pas recevoir de visiteurs à l'intérieur pendant les 14 jours.
    • Surveiller pour les symptômes.
    • Éviter d'utiliser les espaces communs; cependant, si un espace commun ne peut être évité, le résident doit utiliser un masque.
    • Limiter les contacts avec les autres résidents.
    • Ne participer aux activités de groupe que si la distance physique est maintenue et en utilisant un masque (couvre-visage).
    • Se laver souvent les mains (eau et savon, ou utiliser un désinfectant pour les mains à base d'alcool).
    • Adhérer à l'étiquette respiratoire.
    • Suivre les directives de distanciation physique appropriées.
  • Les résidents qui suivent la période de 14 jours de précautions renforcées peuvent quitter le centre pour des absences sans nuit (par exemple pour acheter des produits d'épicerie ou d'autres articles essentiels). Cela ne réinitialisera PAS la période de 14 jours. Cependant, une nuitée pendant la période de 14 jours réinitialisera la période de 14 jours.

Renseignements supplémentaires

Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario