Ce qu’il faut savoir sur le traçage des contacts et les risques

Qu’est-ce que le retraçage des contacts?
Comment les risques sont-ils déterminés?
Qu’est-ce qu’un contact à faible risque?
Est-ce que je serai avisé si je suis un contact à faible risque?
Que dois-je faire si je suis un contact à faible risque?
Qu’est-ce qu’un contact à risque élevé?
Est-ce que je serai avisé si je suis un contact à risque élevé?
Que dois-je faire si on me dit être un contact à risque élevé?
Si on me dit être un contact à risque élevé, les membres de mon ménage  doivent-ils aussi s’auto-isoler?
Est-ce que je dois me faire tester si je suis un contact à risque élevé?
Si le résultat de mon test est négatif, est-ce que je dois quand même m’isoler pendant la période complète de 14 jours?
Qu’est-ce que je dois faire si je reçois un message texte (SMS) indiquant que je suis un cas ou un contact?
Ressources et renseignements supplémentaires

Qu’est-ce que le retraçage des contacts?

Lorsqu’une personne dans la communauté reçoit la confirmation qu’elle a la COVID-19 (cas positif), le BSEO doit agir rapidement pour réduire la transmission du virus. Ce procédé est appelé la recherche ou le retraçage des contacts et il permet à la Santé publique d’identifier et de surveiller les gens qui ont été en contact avec quelqu’un qui s’est avéré infecté de la COVID-19. Ces gens (appelés des contacts) sont à risque d’attraper et de propager le virus à d’autres. 

Le retraçage de contacts permet à ces personnes de comprendre les risques et limiter davantage la propagation du virus en leur donnant des instructions spécifiques selon le niveau de risque auquel elles sont exposées : se faire tester ou s’auto-isoler, par exemple.  

Pour exécuter rapidement le retraçage des contacts, le BSEO dépend de la collaboration du cas confirmé (si possible) ainsi que celle d’autres partenaires communautaires tels que les employeurs, les propriétaires d’entreprise, les écoles ou les garderies, les soins de longue durée, etc.

Comment les risques sont-ils déterminés?

Les risques sont déterminés selon divers facteurs, incluant sans toutefois s’y limiter :

  • La proximité de la personne au cas confirmé durant la période contagieuse;
  • La durée du contact de la personne avec le cas confirmé durant la période contagieuse;
  • Les mesures de santé publique qui étaient appliquées durant l’exposition (ex. port du masque approprié et utilisation d’équipement de protection individuelle, distanciation physique, nettoyage des mains, etc.).
  • L’endroit où s’est développé le cas (ex. dans un environnement de santé, une école, un établissement de soins de longue durée, etc.) ainsi que la nature et la sévérité du cas auront également un impact. 

Qu’est-ce qu’un contact à faible risque?

Un contact à risque faible est une personne que le retraçage de contacts identifie comme étant à faible risque d’avoir été exposée à un cas confirmé de COVID-19. Cela signifie que peut-être vous :

  • Preniez soins de quelqu’un diagnostiqué de la COVID-19 mais en prenant les précautions nécessaires (ex. port d’un masque chirurgical/procédural, protection oculaire, port de gants jetables et hygiène des mains appropriée);
  • Avez passé du temps en compagnie d’une personne diagnostiquée de la COVID-19, mais en conservant la distanciation physique de 2 mètres nécessaire.  

Est-ce que je serai avisé si je suis un contact à faible risque?

Tous les contacts d’un cas ne sont pas avisés. Les contacts à faible risque ne recevront pas un avis du BSEO. Cependant, vous pourriez recevoir un avis de votre employeur, de l’école ou la garderie de votre enfant, ou par un autre mécanisme vous informant que vous êtes un contact à faible risque.

Que dois-je faire si je suis un contact à faible risque?

Si vous croyez avoir été en contact avec quelqu’un qui a testé positif ou si l’on vous a avisé que vous étiez un risque à faible contact, vous devez vous auto-surveiller pour les symptômes de la COVID-19 pendant 14 jours depuis la date de votre dernier contact avec le cas confirmé. Si vous développez des symptômes, vous devez vous auto-isoler immédiatement et exécuter une auto-évaluation de la COVID-19 à l’aide d’un outil de dépistage approprié. Si vous devez vous faire tester, prenez un rendez-vous dans un Centre d’évaluation de la COVID-19.

REMARQUE: Même si vous recevez un test négatif, vous devez continuer à vous auto-surveiller pour détecter des symptômes pendant 14 jours.

Qu’est-ce qu’un contact à risque élevé?

Un contact à risque élevé (ou un contact étroit) est une personne que le retraçage de contacts identifie comme étant à risque élevé d’avoir été exposée à un cas confirmé de la COVID-19.  Cela signifie que peut-être vous :

  • Avez eu un contact physique étroit (moins de 2 mètres); 
  • Vous êtes trouvés dans la même pièce, espace de travail, aire, ou que vous vivez dans le même domicile (une période plus longue augmente le risque);
  • Avez prodigué des soins directs à la personne diagnostiquée de la COVID-19 sans voir utilisé les précautions appropriées de façon uniforme; ou
  • Avez eu un contact direct avec des liquides corporels.

Est-ce que je serai avisé si je suis un contact à risque élevé?

Oui. Si vous ou quelqu’un dans votre famille êtes déterminés un contact à risque élevé, vous recevrez un appel téléphonique du BSEO ou vous serez avisé par le cas confirmé même ou au moyen d’un autre mécanisme (tel que par votre employeur, l’école ou la garderie de votre enfant, ou un autre moyen). Vous pourriez également être contacté par message texte (SMS).

Que dois-je faire si on me dit être un contact à risque élevé?

Si on vous a dit que vous étiez un contact à risque élevé, vous devez immédiatement vous auto-isoler pendant 14 jours à partir de la date de votre dernier contact avec le cas confirmé. Cela signifie que vous devez :

  • Rester à la maison
    • Vous ne POUVEZ PAS quitter votre propriété privée pour faire une marche ou toute autre activité physique, ou faire marcher votre animal de compagnie jusqu’à ce que le BSEO vous avise que vous n’êtes plus à risque de propager le virus. Vous ne pouvez quitter votre propriété que pour une urgence.
    • Cependant, si vous avez une cour, une terrasse ou un balcon privé, vous pouvez vous en servir pour aller dehors aussi longtemps que vous suivez les instructions visant l’auto-isolement/isolement. Si vous habitez dans un appartement, il vous est interdit de le quitter.
  • Surveillez-vous pour détecter des symptômes pendant 14 jours (Cliquez ici si vous développez des symptômes de la COVID-19).
  • Évitez les contacts avec d’autres, incluant les membres de votre ménage autant que possible.
  • Si vous devez faire des achats, utilisez un service de livraison à domicile ou d’achats en ligne. N’allez pas dans le magasin ou le supermarché en personne.
  • Faites des arrangements pour que vos épiceries et vos fournitures soient déposées à votre porte pour minimiser les contacts.
  • Demandez à un membre de la famille, un voisin ou un ami de vous aider en faisant vos achats de produits essentiels.

REMARQUE : Même si vous n’avez aucun symptôme de COVID-19 et que vous avez obtenu un résultat négatif, vous devez quand même terminer votre période d’isolement de 14 jours.

Si on me dit être un contact à risque élevé, les membres de mon ménage  doivent-ils aussi s’auto-isoler?

En vertu des nouvelles directives de surveillance renforcée du gouvernement de l'Ontario, si un membre de votre ménage est asymptomatique et a été informé qu'il ou elle est un contact à haut risque, vous devriez également rester à la maison durant la période de sa quarantaine excepté pour des raisons essentielles, lesquelles incluent se rendre au travail, à l’école ou à la garderie, sortir pour acheter des épiceries ou des médicaments et pour se rendre aux rendez-vous médicaux essentiels. Les visiteurs non essentiels doivent s’abstenir d’entrer dans le foyer durant la période d’isolement.

Remarque : les membres du ménage d'une personne qui présente des symptômes de la COVID-19 doivent également s'auto-isoler jusqu'à ce que la personne symptomatique reçoive un résultat négatif au test pour la COVID-19 ou qu’un autre diagnostic d’un fournisseur de soins confirme que les symptômes ne sont pas associés à la COVID-19.

Est-ce que je dois me faire tester si je suis un contact à risque élevé?

Selon votre situation, on pourrait vous encourager à vous faire tester même si vous ne présentez pas encore de symptômes de la COVID-19.  Si à moment donné vous développez des symptômes de la COVID-19, vous devrez vous rendre dans un centre d’évaluation pour vous faire tester.  

REMARQUE : Même si vous recevez un résultat de test négatif, vous devez terminer la période d’auto-isolement de 14 jours.

Si le résultat de mon test est négatif, est-ce que je dois quand même m’isoler pendant la période complète de 14 jours?

Oui.  Si vous recevez un résultat de test négatif, vous devez quand même terminer la période d’auto-isolement de 14 jours. Pour de plus amples renseignements et instructions, consultez la fiche d’information :   Testé? Et ensuite? Instructions visant les personnes testées pour la COVID-19 

Qu’est-ce que je dois faire si je reçois un message texte (SMS) indiquant que je suis un cas ou un contact?

Si vous avez été identifié comme étant un cas ou un contact à risque élevé, vous pourriez recevoir un message texte (SMS) du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO). Rejoindre les cas et les contacts par message texte (SMS) aide le BSEO à augmenter sa capacité de recherche de contacts en lui permettant de recueillir d’importants renseignements et de donner des instructions d’intervention précoce (ex. l’auto-isolement, dépistage, etc.). Vous pouvez collaborer avec notre équipe de gestion des cas et des contacts et réduire la propagation du virus en lui remettant l’information demandée et en observant toutes les instructions. 

Ressources et renseignements supplémentaires

Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario