Trouver l’équilibre entre les besoins et la responsabilité personnels : la vie sociale après le déconfinement

Les partys? On veut y aller, mais on a peur ces temps-ci. On a un besoin fou de voir du monde, mais les risques sont grands. Clique ici pour voir comment réduire les risques.

Des p’tits groupes seulement.

Il nous faut 2 mètres pour la distanciation physique, même dans nos maisons privées ou nos cours. Il n’y a pas assez de mètres de distanciation physique dans une maison ou une cours ordinaire pour recevoir un grand groupe.

Gardez vos distances.

Même si tout le monde autour de nous fait attention, il faut quand même 2 mètres entre nous et la famille ou les amis hors de notre cercle social (juste 10 personnes et toujours les mêmes 10 personnes). Ce qui nous semble sûr sur le coup, peut constituer un risque. C’est aussi une bonne idée de limiter la consommation d’alcool ou les autres drogues qui peuvent nous faire oublier ou méjuger nos distances physiques.

Y‘est temps de « parler COVID »

« Parler COVID » peut être tout aussi embarrassant qu’une autre « jasette » à piquer avant de passer aux actes. Mais mieux ça, que de se sentir rabat-joie après-coup. Il va sans dire que le meilleur moment de « parler COVID » c’est avant de faire votre sortie! Donc, quand les amis et la famille pensent à se réunir, c’est le moment de « parler COVID ».

Il ne faut pas penser que « parler COVID » est décourageant. Au contraire, c’est même plutôt rassurant de savoir à quoi s’attendre et d’éviter les situations regrettables. Que vous soyez l’hôte ou l’invité, voici des points à surveiller.

  • À quoi ressemblera une distanciation physique de 2 mètres? A-t-on assez d’espace pour placer nos chaises à une distance de 2 mètres?
  • Quels sont nos options pour rester dehors le plus possible, ou pour mettre un masque s’il nous faut rentrer à l’intérieur? Faire de l’ombre ou s’habiller en fonction de températures plus froides peut rendre une visite à l’extérieur un peu plus agréable.
  • Comment peut-on s’assurer de ne pas toucher les surfaces communes? Des rassemblements du genre « apportez vos propres amuse-gueule ou grignotines, vos boissons et vos fournitures (comme les chaises de jardin) » sont une excellente idée.
  • Pour faciliter le lavage ou la désinfection des mains souvent, placez le désinfectant pour les mains près de la porte et assurez-vous qu’il y a du savon à mains et une serviette près de l’évier.

Vous recevez? Si vous donnez un nom du genre « coin détente à la distanciation sociale » vous établissez le ton de votre fête. Ou, envoyez un texto amusant : « J’ai bien hâte de te voir! Je t’attends avec mon ruban à mesurer!  – émoji ridicule ». Un ton léger aide à faire rire les gens au lieu de les mettre sur la défensive ou de donner un ton négatif à la fête.

Le dépistage.

Il y a une autre similarité entre le « viens t’asseoir, faut qu’on se parle » et le « faut parler COVID ». Si vous avez eu un comportement risqué, faites un dépistage! Faites aussi une pause entre vos comportements risqués afin de retracer plus facilement où il y a eu contraction ou propagation de maladie.

Apportez vos propres choses.

Et pour la bouffe? Mieux vaut ne pas offrir un buffet de nourriture à partager. Invitez vos invités à apporter ce qu’ils veulent manger. C’est la chose à faire pour la santé et c’est aussi moins de préparation pour vous.

S’il faut offrir de la nourriture, considérez des portions individuelles au lieu de préparer un buffet libre-service où tout le monde touche à tous les ustensiles de service. Tout le monde doit se laver les mains avant et après avoir mangé. Et évitez de mettre la main dans le bol de chips où tous les autres mettent la main.

Rappelez-vous que souffler des chandelles sur un gâteau à partager est un moyen garanti de propager des gouttelettes sur le gâteau et tout autour. Ce n’est pas un bon moment de faire ça avec des gens à l’extérieur de notre cercle social. Une chance que les petits gâteaux et les chandelles magiques (sparklers) redeviennent populaires!

Un plaisir sans fin.

Vous pouvez aller plus loin en trouvant des moyens novateurs de jouer. Mais dans ce cas-ci, on fera baisser les risques (au lieu de les faire monter) pour gagner! Évitez de partager des articles comme les cartes à jouer, les dés, les jetons ou les crayons. Vous pouvez encore jouer bien des jeux qui permettent un peu plus d’espace que d’habitude entre les joueurs et chacun ayant leur propre articles de jeu. Si vous avez besoin de toucher à des articles, lavez-vous les mains plus souvent et évitez de vous toucher le visage.

Il existe d’excellentes options comme les applis téléchargeables – chaque joueur a immédiatement sa propre carte de jeu virtuelle (ex. téléphone) dans sa poche. Et un petit brin de sagesse…  choisir le soccer au lieu du frisbee c’est comme décider de taper du pied au lieu de donner la main. Brillant!

Un sourire.

Les sourires sont contagieux! Tout comme la COVID-19.

C’est quoi une fête sans un ‘selfie’ de groupe plein de visages souriants? Difficile à faire quand tout le monde garde ses distances! Placez la caméra à des angles différents ou ajustez le devant de l’image pour que les personnes semblent plus proches ensemble. Trouvez des moyens créatifs d’immortaliser votre rassemblement d’amis – à distanciation physique!

Faire preuve de respect.

Même les personnes les mieux intentionnées font des gaffes. Demande ton espace avec gentillesse, au besoin. Comme – « pour ta sécurité et pour la mienne, mettons une plus grande distance entre nous. »

On n’a pas de contrôle sur le comportement des autres, mais on peut s’occuper du nôtre. Faisons l’effort de savoir quel est le niveau de confort des uns et des autres et respectons-le. S’il arrive que vous ne soyez plus à votre aise, vous pouvez changer d’idée et quitter les lieux.

Le fond de l’histoire.

Nous sommes tellement limités par les temps qui courent que sortir voir nos amis nous semble une activité normale que nous pouvons nous permettre. Mais, nous avons encore besoin de maintenir une distance physique (2 m) entre nous et nos amis ou notre famille qui sont en dehors de notre cercle social. Ça, c’est un gros sacrifice et c'est difficile, mais ça a fait ses preuves en matière de prévention de la propagation de la COVID-19.

Ressources supplémentaires

Protégez-vous et votre famille
Rassemblements
Éloignement physique (social)
Masques (couvre-visages)
Directives pour les événements organisés et les rassemblements

Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario